Tag Aviation : compagnie aérienne

Location de jets privés
depuis 1991

8500
appareils disponibles

35 000
vols assurés

100 000+
passagers

4,9/5
satisfaction client

100%
Compensation carbone

Tag Aviation est une société aéronautique Suisse dont le siège social se trouve à l’aéroport de Genève-Cointrin. Cette dernière est spécialisée en aviation d’affaires. La société opère en tant que compagnie aérienne mais elle propose d’autres services comme de la maintenance ou encore des formations pour devenir pilote de jets privés. Enfin, elle propose aussi la gestion d’avions d’affaires de propriétaires. Nous vous disons tout sur cette société de transport aérien.

 

Les débuts de la société Tag Aviation

 

  • 1966 : cela marque la création de la société Aeroleasing (ALG). Cette dernière sera renommée en 1998 avec leur nom actuel : TAG Aviation. Cette société entre dans l’industrie aéronautique et commence son activité en opérant avec des appareils appartenant à des propriétaires. Leur rôle étant de les mettre en location lorsqu’ils sont disponibles. La société démarre fort notamment grâce à l’arrivée d’un investisseur et client IOS (Investors Overseas Services). TAG Aviation gère alors plusieurs jets privés.
  • 1970 : après une belle entrée dans le secteur, TAG Aviation perd le soutien de IOS. C’est à ce moment que l’entreprise s’implante à l’aéroport de Genève.
  • 1975 : cette année-là, la compagnie observe son premier vol effectué par un Falcon 20. C’est un vol long-courrier, avec des escales (car il a une autonomie de 3h30 heures de vol), au départ de Genève et pour une arrivée à Singapour.
  • 1978 : TAG Aviation intervient sur de nouvelles missions, celle des rapatriements sanitaires. Ces missions prennent une grande place au sein de la société.
  • 1980 : avec un turbopropulseur Piper Cheyenne, la compagnie réalise un tour du monde. Et chose rare, c’est une des premières à traverser l’URSS (et s’y implanter l’année d’après).

Dès les années 70, la société s’implante et assoie sa réputation dans le monde de l’aviation d’affaires. Et effectivement, elle effectue des vols pour des clients huppés comme des acteurs, chanteurs mais aussi des personnalités politiques.

 

L’expansion de TAG Aviation jusqu’aux années 2000

 

  • 1981 : un nouveau CEO, Elie Bazbaz, prend la tête de l’entreprise. Il aura pour succès le développement de la flotte propre de la compagnie. Ce dernier s’équipe de différents types d’avions. Différents modèles de Falcon, de l’avionneur Dassault, mais encore des jets privés de chez Bombardier. A cette période, la société étend son rayon d’action à d’autres territoires, comme en Asie, en Afrique mais aussi en Amérique du Nord.
  • 1986 : fort de ses missions de rapatriements sanitaires, la société réalise un autre tour du monde cette fois-ci, mais pour unique vocation de transport médical.
  • 1988 : la société remplit des missions sanitaires pour SOS Assistance dans des zones de conflit. TAG Aviation reçoit par la suite un prix Nobel pour ses actions, tout comme l’organisation pour le maintien de la paix des nations unies.
  • 1994 : à cause de la crise économique, Elie Bazbaz quitte le navire et la société est impactée par cette période difficile. La flotte de TAG Aviation diminue en conséquence et passe de 31 jets à 15. Mais l’entreprise tient le coup.

 

Le développement à l’international de TAG Aviation

 

  • 2000 : L’entreprise aéronautique s’étend et s’installe dans un aéroport anglais, à Farnborough.
  • 2001 : TAG Aviation se focalise sur sa mission de gestion des avions de propriétaires.
  • 2006 : Dans la suite de son développement à l’international, cette fois-ci c’est à Hong-Kong, en Asie que s’établit la société.
  • 2007 : ouvre à Farnborough, le centre de formation de TAG Aviation pour pilotes et équipages.
  • 2007 – 2012 : durant ces années, TAG Aviation continue sa croissance et s’installe dans plusieurs grandes villes. De nouveaux bureaux à Hong-Kong en 2007. Une filiale pour de l’affrètement et la maintenance à Bahreïn au Moyen-Orient en 2010. L’inauguration, au siège social, de leurs nouveaux bureaux à Genève la même année. Toujours en 2010, c’est l’ouverture au Bourget à Paris d’un centre de maintenance. Puis en 2012 c’est en Chine, à Beijing (Pékin) qu’ils s’installent de nouveaux bureaux.
  • 2013 : l’expansion de la société ne s’arrête pas là car ils ouvrent cette année un FBO (Fixed Based Operator), un terminal privé à Sion en Suisse. Ce dernier a aussi pour but d’effectuer stockage et maintenance des jets privés.
  • 2017 : 2 filiales s’ouvrent respectivement à Malte et à Saint-Marin (micro-État dans le nord de l’Italie).
  • 2019 : TAG Maintenance Service en Europe, le pôle de maintenance de la société, est cédé au géant de l’aéronautique Dassault Aviation qui prend alors le relais sur ces services dans le continent. Cette année-là, TAG Aviation ouvre un nouvel FBO à Macao (au Sud de la Chine).
  • 2021 : à Hong-Kong, la société devient le pôle de service de référence pour les jets privés de la gamme Falcon (Dassault Aviation)

La riche histoire permet à TAG Aviation d’être un des pionnier dans le secteur de l’aviation privée avec ses 11 sites, à la fois en Europe et en Asie. Fort de son expansion, aujourd’hui, Steven Young est le président et CEO de TAG Aviation (sur le continent Asiatique) et la CEO de la compagnie chargée de l’Europe est Joanne Goodall.

 

FBO à Macao - Tag Aviation
FBO à Macao – Crédit photo : TAG Aviation

 

Les activités de TAG Aviation

 

La gestion d’avions de TAG Aviation

 

La société se différencie des autres sociétés aéronautiques. En effet elle dispose à la fois de sa propre flotte de jets d’affaires, mais aussi en ayant une autre flotte constituée d’avions de propriétaires dont ils ont la gestion.

Si vous êtes propriétaire d’un avion privé, vous pouvez le mettre en gestion. Cela implique que la société TAG Aviation gère tous les aspects liés à la fois à l’exploitation de l’appareil (avec un équipage dédié), mais aussi son suivi technique ou encore financier. La société se rend très disponible et communique avec les propriétaires régulièrement afin de leur donner des comptes rendus sur l’exploitation de leurs appareils. Ce mode de gestion permet aux propriétaires de rentabiliser les coûts de leurs jets privés lorsqu’ils ne s’en servent pas.

 

Les services de maintenance de TAG Aviation

 

TAG Aviation (avec sa branche TAG Engineering) propose à Hong-Kong et Macao des services de nettoyage ainsi que de maintenance aéronautique. Ces centres disposent de certifications pour divers appareils. Ils opèrent sur les avions d’affaires ou avions de ligne des constructeurs tels que Bombardier, Dassault Aviation mais encore Gulfstream. Les services de l’entreprise sont à la pointe de la technologie aéronautique et garantissent des maintenances que qualité. Enfin, ces services sont disponibles tous les jours et à toutes heures, gage de rapidité et d’efficacité.

 

La flotte propre de TAG Aviation

 

TAG Aviation gère une centaine d’avions provenants de propriétaires, mais elle dispose aussi de sa propre flotte d’appareils. La compagnie détient en tout 16 appareils de différents constructeurs.

Par ailleurs, la société a fait le choix de miser sur des appareils à la pointe de la technologie. Que ce soit au niveau du poste de pilotage ou bien au niveau de la cabine, ils ont pour point commun un extrême confort et des performances notables. Tous les appareils choisi par TAG Aviation ont un long rayon d’action et peuvent effectuer des trajets long-courrier.

 

Les appareils du constructeur Bombardier

 

TAG Aviation s’est dotée de 8 appareils de l’avionneur canadien.

La société dispose de jets privés de la gamme Global : un Global 6500, un Global 6000 ainsi que 4 Global 5000.

De même, ils disposent de 2 appareils de la famille Challenger : un Challenger 650 et un Challenger 604.

 

Le jet privé Bombardier Global 6000 en vol avec un couché de soleil, la mer et des montages
Global 6000 – Crédit Photo : Bombardier

 

Les appareils du constructeur Gulfstream

 

Ce sont 4 appareils qui viennent compléter la flotte de la compagnie. Vous trouverez 2 Gulfstream G650, ainsi qu’un Gulfstream G550 et un Gulfstream G280.

 

Gulfstream G650
Credit photo : Gulfstream

 

Les appareils de Dassault Aviation

 

Enfin, l’entreprise aéronautique s’est dotée de 4 avions d’affaires de la gamme Falcon. Ils détiennent 3 Falcon 7X, ainsi qu’un Falcon 2000LXS.

 

Jet privé Falcon 7X
Falcon 7X – Crédit photo : Dassault Aviation

 

Les modalités pour voyager avec TAG Aviation

 

Evoluant sur les codes de l’aviation d’affaire et donc de l’aviation à la demande, les modalités sont différentes qu’en aviation commerciale. Effectivement, nul besoin de carte d’embarquement, ni d’attendre un long moment dans des terminaux commerciaux. En aviation d’affaires, les procédures d’embarquement sont rapides et simplifiées.

Quant aux bagages, vous pourrez voyager avec des bagages en soute ou en cabine, mais cela dépendra du modèle et du type d’appareil que vous réservez. Cependant toutes ces informations vous seront communiquées en amont de votre vol.

 

Chez AEROAFFAIRES, nous pouvons faire appel à nos partenaires opérant en aviation d’affaires. Pour toute demande de renseignements ou de vol en jet privé, contactez-nous au +33 (0)1 44 09 91 82 ou remplissez notre devis en ligne.