Dassault : constructeur aéronautique

Dassault Aviation est un constructeur aéronautique français. Ce groupe industriel voit le jour en 1929, il est fondé par Marcel Dassault. Au sein de l’industrie aéronautique, il est spécialisé dans le transport aérien et confectionne notamment des avions militaires mais aussi de jets privés destinés à l’aviation d’affaires. Nous vous disons tout sur l’histoire et les réalisations de cette entreprise française, de ses premiers avions au tout dernier Falcon 10X.

L’histoire de Dassault Aviation

Dassault Aviation est une branche qui dépend du groupe Dassault (comme Dassault-Systèmes ou Immobilière Dassault par exemple). Son fondateur, Marcel Dassault, est né Marcel Ferdinand Bloch. Pour la petite histoire, il fait changer son nom de famille “Bloch” en “Dassault” en 1949. Ce nom était tiré du code “chardasso” utilisé par son frère, général pendant la Résistance. Par ailleurs, la société Dassault Aviation ne prend cette appellation qu’en 1990 (elle est auparavant appelée AMD-BA).

Crédit photo : Dassault Aviation

Les origines de Dassault à partir de 1918

  • 1918 : à la fin de la première guerre mondiale, Marcel Dassault (encore nommé Bloch à cette époque) crée la SEA : Société d’études aéronautiques. Il font alors des livraisons de 300 biplaces destinés à l’armée de l’air française.
  • 1930 : un changement d’équipe est effectué et ensemble ils créent une nouvelle gamme d’avions. Un avion postal trimoteur, puis un bombardier lourd mais encore un avion destiné au transport qui lui est quadrimoteur, et enfin un chasseur monoplace. Tous ces avions s’appellent MB, suivi d’un numéro en fonction du modèle.
  • 1938 : Marcel Dassault fonde une nouvelle usine à Saint-Cloud en région parisienne. Cette dernière est aujourd’hui le principal bureau d’études du groupe industriel. Dans cette usine, il y créera des hélices ainsi que des moteurs.

L’histoire de Dassault Aviation se poursuit après la deuxième guerre mondiale

  • 1945 : Cette année marque une nouvelle mise en place et expansion des usines de Marcel Dassault. Une usine à Boulogne va être renommée “Boulogne Avions Marcel Bloch” et une usine à Talence (Nouvelle-Aquitaine) est nommée de la même manière. Enfin, son usine principale à Saint-Cloud adopte la même nomenclature, signe d’unité du groupe aéronautique.
  • 1947 : De nouvelles créations aéronautiques voient le jour dont la famille des Mystère-Étendard. Des exportations de certains modèles s’opèrent en Israël ainsi qu’en Inde, ce sont les premières exportations françaises dans le secteur de l’aéronautique.

C’est par ailleurs à cette période que le Mystère II, créé par l’avionneur, devient le premier avion à passer le mur du son. Cela attise les convoitises car les Etats-Unis (suite à un accord avec l’OTAN) effectuent une commande de plus de 220 avions.

  • Entre 1949 et 1952 : de nouvelles usines ouvrent notamment à Mérignac (Nouvelle-Aquitaine), mais aussi à Villaroche (Ile de France). 
  • 1955 : Marcel Dassault juge bon de concentrer toutes ses entreprises sur celle de Saint-Cloud dont le gérant sera Benno Claude Vallières.
  • 1956 : La famille des avions Mirage se met petit à petit en place et accroît ses exportations. Ces avions sont d’ailleurs de véritables évolutions en matière aéronautique, car le Mirage III atteint alors la vitesse supersonique de Mach 2. 

Dassault Aviation fait son entrée sur le marché de l’aviation d’affaire

  • 1960 : C’est le commencement des livraisons d’avions civils. Issu des technologies mises en place sur les avions militaires, le Mystère-Falcon arrive sur le marché. C’est le premier jet d’affaires biréacteur de Dassault. Ce dernier va rapidement conquérir le marché américain car des compagnies aériennes américaines comme la “Pan Am” s’empressent de commander des appareils.
  • 1971 : Après l’acquisition de l’entreprise Bréguet Aviation, la société Dassault étend son activité à plusieurs programmes de développement d’avions militaires, comme des avions pour la patrouille maritime, les Alpha Jet (les jets de la Patrouille de France) mais encore les avions de chasse tels que le Mirage 2000 qui bénéficie de véritables technologies de pointe.
  • 1974 : C’est aux Etats-Unis, à Little Rock en Arkansas qu’ouvre l’usine Dassault Falcon Jet. Cette dernière est totalement dédiée à la famille des jets d’affaires Falcon.

La relève de la société

  • Avril 1986 : Marcel Dassault décède et laisse donc comme héritier Serge Dassault, son fils, qui prend alors la tête de sa société.
  • 1987 – 1996 : Durant une dizaine d’années face au déclin mondial du secteur aéronautique, la société Dassault doit malheureusement se restructurer et réduire ses effectifs. Sur ces années-là, c’est presque 60% des salariés qui ont dû quitter l’entreprise.
  • 1993 et 1995 : respectivement ce sont les premiers vols du Falcon 2000 et du Falcon 900EX.
  • 1999 : Date importante car Dassault Aviation, alors spécialiste en aviation militaire, voit son chiffre d’affaires atteindre les 68% sur le domaine de l’aviation civile.
Crédit photo : Dassault Aviation – Rafale

L’arrivée et l’utilisation des ordinateurs dans la confection des avions Dassault

  • 2000 : Serges Dassault quitte sa fonction de PDG, Charles Edelstenne lui succède.
  • 2000 – 2015 : L’évolution technologique avec l’arrivée de l’informatique permet au constructeur de modéliser leurs maquettes directement en virtuel. Cela permet un travail simultané des équipes, et donc un gain de temps considérable et une productivité accrue. C’est à cette période (en 2005) que le Falcon 7X, tri-réacteur, est usiné et rendu directement opérationnel, sans effectuer de quelconques modifications.
  • 2013 : Eric Trappier devient le nouveau (et actuel) PDG de Dassault Aviation. 
  • 2016 : Le Dassault Falcon 8X effectue son premier vol sur le marché de l’aviation d’affaires. En parallèle, le Rafale, avion de chasse, s’exporte et se vend à l’international. 36 ont été livrés en Inde cette année- là.
  • 2021 : Le Falcon 6X s’envole pour la première fois (après l’annulation du projet Falcon 5X). Cette année est aussi marquée par un chiffre d’affaires impressionnant de 3,1 milliards d’euros, notamment réalisé avec de nombreux placements de Rafale.
  • 2025 : Comme annoncé par l’entreprise, en 2025 nous espérons voir sur le marché l’arrivée du Falcon 10X.

L’apparition publique de Dassault Aviation

Les avions français de Dassault ont bonne réputation, et ils ont déjà fait de nombreuses apparitions publiques. En effet pour les défilés du 14 juillet, sont déjà apparus au fil des années : le Dassault Mirage 2000, le Dassault Falcon 50, le Dassault Super-Etendard et enfin le Dassault Rafale. On les observe passer chaque année entre le rond-point des Champs Elysées jusqu’à la place de la Concorde. (Durant quelques années d’ailleurs, ce défilé pouvait se passer depuis la place des Invalides à Paris vers la place de la Concorde, comme en 1913 ou 1930 par exemple).

Vous l’aurez donc remarqué, le groupe aéronautique de Dassault opère dans plusieurs secteurs. Il occupe à la fois une activité aéronautique dans le civile et le militaire mais aussi en aérospatial.

L’activité aérospatiale de Dassault Aviation

L’entreprise française gère à la fois une activité en création de véhicules spatiaux mais aussi des missions de pyrotechnie. Les 3 véhicules spatiaux qui ont été créés ont différents buts. Tout d’abord, ils souhaitent étudier la possibilité de transport afin de pouvoir lancer en orbite basse un satellite, grâce notamment à un lancement aéroporté. D’autres aspects comme l’aérodynamique et la thermodynamique sont étudiés sur des navettes déjà dans l’espace.

Au niveau des activités pyrotechniques, Dassault Aviation est un véritable équipementier aéronautique. Il usine de nombreuses pièces détachées ainsi que des systèmes et équipements destinés aux aéronefs. De plus une fois les phases de tests passées, ces réalisations sont exploitées sur des satellites par exemple, mais aussi sur des lanceurs tels que Vega ou Ariane, et même sur des lanceurs hors Europe.

nEUROn, Rafale et Falcon 8X. Crédit photo : Dassault Aviation

L’activité aéronautique militaire de Dassault Aviation

Le Rafale, avion de combat biréacteur

Engagé pour la défense nationale, l’avionneur construit depuis longtemps son avion de chasse emblématique : le Rafale Dassault. Ce bijou de l’aviation militaire a effectué son premier vol opérationnel en 1986. Exceptionnel, cet avion militaire est polyvalent et peut aussi effectuer plusieurs tâches simultanément et le tout, lors d’un vol. Il est capable par exemple d’effectuer des missions de défense, tout en faisant de la reconnaissance aérienne mais encore des procédures d’attaque en surface. Ces derniers n’ont pas le droit à l’erreur, c’est le cas lorsqu’ils décollent depuis un porte-avions dont la piste est très réduite. 

Véritable police du ciel en cas de conflit, le Rafale affirme sa caractéristique de survivabilité et de furtivité en tout temps. Il dispose par ailleurs d’outils d’auto-protection ainsi qu’une gamme enrichie d’armements, indispensables dans les zones à risques. 

Enfin les performances de cet avion militaire s’observent aussi sur la vitesse supersonique qu’atteint le Rafale. Avec une vitesse maximale de 2223 km/h, soit Mach 1,8.

Dassault et sa mission de soutien militaire

C’est une mission que le constructeur aérien opère dans le secteur de la défense. Effectivement, il apporte son aide sur plusieurs aspects, qu’ils soient logistiques et techniques. Leur suivi d’actions s’effectue sur les quelque 1000 avions militaires opérant au sein de l’armée de l’air française mais aussi à l’étranger. Dassault s’engage à faire le soutien des appareils durant leur durée de vie qui est de plus ou moins 40 ans. L’entreprise accompagne différents types d’avions livrés tels que le Rafale, les Alpha Jets (avions de la Patrouille de France), mais également les différents modèles de la gamme Mirage. 

Crédit photo : Dassault Aviation

Le programme Neuron

La société française gère depuis 2006 le programme Neuron (nEUROn). Ce dernier est un programme européen visant à la création d’un avion militaire qui ne contiendrait aucun pilote ni équipage. Ses premiers objectifs reposent principalement sur des défis d’innovation et technologiques. Pour le moment, l’avionneur souhaite confirmer la technologie aéronautique mise en place pour contrôler et activer un avion militaire autonome sans personne à son bord. Plusieurs objectifs ont déjà été atteints lors des vols de démonstrations. Entre autres, l’aéronef est capable de manière autonome de faire une évaluation des menaces à la fois au sol mais dans l’air aussi, ainsi que du repérage, de la localisation, etc… Ce projet évolue au fil du temps et tente d’accroître son domaine de compétences technologiques, afin que cet avion militaire autonome soit à la pointe de l’innovation.

Les Falcon multi-missions

On les appelle les Falcon multi-missions car ils peuvent être réquisitionnés à la fois pour des missions militaires, mais aussi pour des fonctions civiles. Ces avions disposent d’un long rayon d’action. Dans cette catégorie vous trouverez les Falcon-Marine, les Falcon 2000MRA et Falcon 900MPA. Ces aéronefs disposent de larges fuselages. Les possibilités pour différents aménagements ainsi que l’adaptation à tout type de missions se font alors de manière plus optimale. Chaque appareil s’adapte et remplit différentes missions comme de la surveillance, de la cargaison de matériel militaire, des interventions maritimes, du remorquage ou encore des évacuations sanitaires.

L’activité aéronautique civile de Dassault Aviation

La famille Falcon

Lorsque vous entendez le nom Falcon, vous faites, pour sûr, face à une famille d’avions civils et en particulier destinée à l’aviation d’affaires. Depuis une cinquantaine d’années, cette production d’avions d’affaires répond à de nombreux critères et offre un éventail étoffé en termes de déplacement. Cette famille de jets d’affaires fait d’ailleurs partie des leaders sur le rayon d’action des jets à large cabine.

La grande famille des Falcon signe à la fois un gage de qualité, de sécurité, dont la réputation n’est plus à faire. Ces quelques chiffres en témoignent :

  • 2500 : c’est le nombre d’avions Falcon en circulation aujourd’hui.
  • 80 : représente le nombre de pays dans le monde qui possèdent un jet d’affaires Falcon.
  • 16 millions : ce sont les heures de vol cumulées pour les 2500 Falcon (à titre informatif, cela représente presque 8 mois de vol non stop par jet !)

Pour entretenir tous ces appareils, rien de tel que le Falcon Dassault Service, un des plus importants sites de maintenance situé à Paris Le Bourget. Rien de tel que de visiter le salon du Bourget pour le voir de vos propres yeux.

Les points communs des différents Falcon

La famille des Falcon possède un avantage considérable car elle bénéficie des acquisitions faites sur les avions militaires que Dassault a usiné au précédent. Effectivement, cela représente des avancées conséquentes en matière d’innovation technologique. Ces évolutions sont notables notamment sur les systèmes présents dans le cockpit, mais aussi au niveau de l’aérodynamique des avions d’affaires ou encore sur l’amélioration de la qualité de vol. 

Par ailleurs, avec un souci de réduction des émissions de CO2, tous les jets d’affaires Falcon certifient consommer en moyenne 30 à 50% de moins que leurs antagonistes. Les Falcon Dassault font donc partie des avions les moins polluants (avec le moins d’émissions de CO2) sur le marché de l’aviation d’affaires.

Outre l’aspect des performances, c’est aussi au niveau de l’esthétique, la fonctionnalité et le design que Falcon tire son épingle du jeu. En effet, les cabines de ces avions privés offrent un confort remarqué et remarquable. On note la constante réadaptation de Dassault Aviation à proposer et renouveler ses intérieurs afin de répondre aux besoins les plus exigeants. C’est par exemple le cas du Falcon 8X dont la cabine a été repensée et réinventée 5 ans après sa première mise en circulation. 

La flotte d’avion d’affaires Falcon de Dassault Aviation

Nous vous invitons à découvrir en bas de cet article de plus amples informations et détails techniques sur les différents avions de la famille Falcon. Mais voici d’ores et déjà une présentation de la flotte de jets d’affaires de Dassault.

  • Falcon 900LX : Dans la lignée des Falcon 900, ce dernier est certifié en 2010. Avec une autonomie supérieure à ses prédécesseurs, ce jet d’affaires long-courrier peut relier Moscou à New York, ou encore Pékin à Paris. Ce triréacteur embarque 6 passagers dans un confort de cabine imparable.
Crédit Photo : Dassault Aviation
  • Falcon 2000 (modèles S et XLS) : Ayant obtenu leur certification en 2013, ces avions font partie des leaders de la catégorie des “Super Midsize jets”. Capables d’accueillir entre 8 et 12 passagers, ces avions font sans escale des trajets Paris-Marrakech par exemple. Ils ont un rayon d’action d’environ 6000 à 7000 km.
Crédit Photo : Dassault Aviation
  • Falcon 7X : Mis en circulation en 2005, on compte déjà plus de 270 Falcon 7X en circulation aujourd’hui. Avec son autonomie de plus de 11000 km, cet avion d’affaires embarque jusqu’à 14 passagers sur de longues distances. Jet privé haut de gamme, alliant rapidité et confort, tout est pensé pour que vous passiez un agréable trajet.
Crédit Photo : Dassault Aviation
  • Falcon 8X : Mis en circulation en 2016, ce dernier vient de faire peau neuve au niveau de sa cabine. Dassault Aviation confirme alors son désir de s’adapter et de répondre au mieux aux attentes de ses clients. Le Falcon 8X peut voyager sur une distance long courrier de près de 12000 km. À vous le Paris – Hong Kong sans escales.
intérieur Falcon 8X
Crédit photo : Dassault Falcon
  • Falcon 6X : Le dernier avion de la famille Falcon est arrivé sur le marché en 2021 en faisant son premier vol. À la pointe de la technologie, c’est devenu une référence inédite en matière d’aviation d’affaires. Il propose des versions avancées notamment sur les commandes de vol. Il vous offre de même un trajet long-courrier dans un confort total avec à son bord une capacité d’accueil de 16 personnes.
Crédit Photo : Dassault Aviation
  • Falcon 10X : Ce dernier a été annoncé pour une arrivée en 2025. Le Falcon 10X, c’est la promesse de multiples prouesses inédites. Cabine la plus spacieuse de l’aviation d’affaires, ou encore rayon d’action de près de 14000 km, c’est ce que va accomplir cet avion privé d’ici quelques années.
Crédit Photo : Dassault Aviation

L’enjeu principal de Dassault Falcon en aviation d’affaires

Avec près de 17 000 jets privés en circulation dans le monde à ce jour, il est important de pouvoir se faire remarquer. Et c’est ce que Dassault fait en prônant des valeurs des plus importantes en aviation d’affaires. 

  • Flexibilité : Voyager où vous voulez, quand vous le souhaitez ! L’aviation d’affaires c’est s’adapter à tout types de situations et contraintes.
  • Gain de temps : selon des études, en moyenne c’est 2h30 de gagnées sur un trajet en jet privé (en comparaisons des lignes commerciales). Cette économie de temps atteint parfois même les 5h. Dans un monde où le temps est l’argent, nul doute que l’aviation d’affaires est la solution. Dassault met un point d’honneur à ce que ces avions soient opérationnels en un minimum de temps.
  • Un cadre de travail optimal : pourquoi proposer des cabines d’autant plus design, calmes et connectées ? Car elles sont parfois de véritables lieux de travail. Faire une réunion dans un jet privé ? C’est tout à fait possible. L’optimisation du temps est corrélé à l’optimisation et le confort des passagers en cabine. C’est pourquoi Dassault Aviation remet à jour ses intérieurs de jets privés (comme pour le Falcon 8X refait récemment).
  • Outil de productivité : comme énoncé ci-dessus, en aviation d’affaires, le temps est précieux. Grâce à tout ce qu’offrent les jets privés en termes de technologie et de confort, nul doute que la concentration et la performance sont au rendez-vous. 

Chez AEROAFFAIRES, nous faisons tout notre possible pour vous choisir les jets d’affaires qui vous conviennent. Si un vous souhaitez réserver votre vol privé à bord d’un avion privé Dassault Aviation, contactez nous au +33 (0) 1 44 09 91 82, ou remplissez notre devis en ligne. Nos experts aériens répondront à votre demande.