Raytheon Technologies : constructeur aéronautique

Raytheon est une entreprise américaine qui a opéré en tant que constructeur aéronautique avant de fusionner avec d’autres sociétés. Auparavant Raytheon Aircraft Company (RAC), aujourd’hui cette entreprise est spécialisée dans l’aéronautique, le spatial ainsi que les systèmes de défense. Nous allons voir l’histoire de cette compagnie qui a usiné pour l’aviation d’affaires le jet privé Raytheon Premier. 

 

Logo RAYTHEON
Crédit photo : Raytheon

 

L’histoire de la société Raytheon

 

  • 1993 : La société Raytheon Company voit le jour dans le Massachusetts aux Etats-Unis. Cette dernière est créée après le rachat de British Aerospace. Par ailleurs, l’année suivante en 1994, deux sociétés étant Beech Aircraft et la Raytheon Corporate Jets ont fusionné. Il est né de cette fusion : Raytheon Aircraft Company (RAC). La RAC gère alors l’entretien, la maintenance et la commercialisation des jets d’affaires en aviation privée, mais aussi pour l’aviation commerciale et militaire.
  • 1995 : l’armée de l’air américaine utilise un avion militaire usiné par Raytheon, baptisé T-6A Texan II. Il effectue son premier vol en 1998.
  • 1995 : en parallèle de l’avion créé pour l’armée, Raytheon usine son jet d’affaires léger : le Raytheon Premier. C’est le seul avion d’affaires propre à Raytheon. Car l’entreprise s’alliera notamment à Beechcraft dans la conception d’aéronefs. Ils usinent ensemble des avions d’affaires tels que le Hawker 800XP ou encore le King Air B200.
  • 1998 : Le Raytheon Premier effectue son premier vol de 62 minutes exactement. Il a pour objectif ensuite d’obtenir la certification afin d’effectuer des vols en aviation d’affaires.
  • 2001 : Le Raytheon Premier obtient la certification. Il devient d’ailleurs le principal jet privé avec un fuselage fait de matériaux composites. Ce jet est suivi de près par un autre avion d’affaires fabriqué par la compagnie, le Hawker Horizon. De même, cet avion de taille moyenne dispose d’un fuselage fait de matériaux composites. 
  • 2003 : Raytheon propose des systèmes d’avionique notamment pour des modèles de jets de la gamme King Air. 
  • 2004 : C’est l’anniversaire des 40 ans du Beechcraft King Air. Ce dernier est d’ailleurs très privé en aviation d’affaires. Aujourd’hui la gamme des avions privés King Air reste solide et fiable. Cette même année Raytheon livre son 100ème jet privé Raytheon Premier. 

Par ailleurs, Raytheon crée de nouveaux systèmes au niveau de l’avionique, cette année-là, il installe un système Garmin G1000 dans plusieurs jets de la société.

  • 2005 : Après avoir annoncé la venue de plusieurs avions sur le marché, Raytheon Aviation dote son nouveau jet King Air C90GT, de nouveaux moteurs Pratt et Whitney. Ces derniers accélèrent la vitesse du jet privé et permettent aux avions de diminuer leurs distances de décollage. 
  • 2006 : Le Hawker 4000 annoncé l’année d’avant par la société aéronautique obtient sa certification. Ce dernier reste à ce jour un avion très compétitif car il est économe en carburant et est capable de faire des vols transatlantiques sans faire d’étape intermédiaire. 

Cette année-là, la RAC détient des centaines de points de services agréés à travers le globe et rallie sous son aile pas moins de 8500 employés.

  • 2007 : Raytheon Aircraft Company perd son nom et devient avec la fusion d’autres structures : Hawker Beechcraft Corporation. Cette société deviendra un des business les plus fiables en aviation d’affaires. 

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page du constructeur aéronautique Beechcraft

 

JET PRIVÉ RAYTHEON PREMIER AEROAFFAIRES
Crédit Photo : Raytheon

 

Raytheon Technologies de nos jours

 

En 2020, l’entreprise Raytheon se couple avec le groupe industriel United Techologies. Apparaît alors la dénomination de Raytheon Technologies. Le PDG de la compagnie de puis 2020 est Gregory J.Hayes. Aujourd’hui la société fait partie des grandes industries dans le secteur aéronautique et aérospatial tout comme Dassault par exemple. 

Si la société n’opère plus directement sur l’usinage d’avions, elle confectionne notamment beaucoup de pièces détachées, des moteurs Pratt & Whitney, mais aussi du matériel et des technologies notamment pour le combat aérien et de défense entre autres pour les avions de chasse

Enfin, la société aujourd’hui dispose de plusieurs filiales d’où la pluralité de ses actions. Cette entreprise américaine relie la société Raytheon technologies, Pratt & whitney, Collins Aerospace mais encore Raytheon Intelligence & Space et Raytheon Missiles & Defense. 

 

Le jet privé Raytheon Premier

 

C’est en 2001 que la société Raytheon a annoncé l’arrivée sur le marché de son jet d’affaires, le Raytheon Premier. Ce dernier est un jet privé léger, rapide et spacieux. Créé avec des matériaux composites, ce jet privé est plus léger et donc plus économe en consommation de carburant. Cela en fait un appareil avec un très bon rapport qualité – prix, qui est un gros avantage sur le marché de l’aviation d’affaires. L’intérieur de la cabine est tout confort, avec notamment des sièges en cuir larges et inclinables. De même, ce modèle de jet d’affaires propose des services de divertissement au sein de sa cabine. Le Raytheon Premier accueille jusqu’à 6 passagers sur un trajet de 2100 km. Il est alors rapide et idéal pour les trajets de courtes distances. 

 

Exemples de tarifs par liaisons

De Paris à Ibiza : à partir de 13 000 €

De Nice à Londres : à partir de 13 000€

 

Les jets privés équivalents : Learjet 60, Citation CJ2.

 

Vous souhaitez réserver un vol en jet privé d’un constructeur en particulier ? Pour toute demande de renseignements ou de vol en jet d’affaires, contactez AEROAFFAIRES au +33 (0)1 44 09 91 82 ou remplissez notre devis en ligne