Accueil » Quelles sont les 10 tendances de l’aviation d’affaires pour 2021 en Europe ?

Quelles sont les 10 tendances de l’aviation d’affaires pour 2021 en Europe ?

Location de jets privés

depuis 1991

7500

appareils disponibles

20 000

vols assurés

95 000+

passagers

Dans toutes les crises, se créent des opportunités. Voilà le mot d’ordre de l’aviation privée pour 2020. La crise du COVID 19, ayant plaqué les compagnies commerciales au sol, a laissé la porte ouverte à l’aviation d’affaires.

L’été 2020 pour l’aviation privé, a connu des chiffres proches de ceux 2019. Selon l’European Business Aviation Association (EBAA), durant l’été 2020, les jets privés concernaient 20 % du trafic aérien. À titre de comparaison, à la même période en 2019, les vols privés concernaient 8 % des vols en Europe.

En cause, deux facteurs : dans un premier temps, une offre extrêmement réduite de l’aviation commerciale. En effet, selon un article publié dans le blog spécialisé AEROBERNIE : l’aviation commerciale a subi une perte de voyageurs de 60 % dans le monde.

Au-delà de la crise actuelle, l’aviation privée est un en pleine mutation. En effet, la crise liée au Coronavirus bouleverse le monde de l’aérien et agit clairement comme un détonateur pour les nouvelles orientations de l’aviation d’affaires. Alliée aux nouvelles technologies et aux sujets contemporains, comme l’écologie, cette crise enclenche une révolution des tendances de consommation du jet privé.

Ainsi, grâce à l’expérience de nos experts aériens, AEROAFFAIRES vous dévoile les 10 tendances de l’aviation privée pour 2021.

 

1 – La cabine d’un jet d’affaires : un environnement protégé pour contrer la propagation du Coronavirus

L’aviation privée dispose de protocoles sanitaires plus poussés que les recommandations gouvernementales. C’est donc un gage de sécurité pour les entreprises. En effet, comme les voyages d’affaires se font moins nombreux, les entreprises préfèrent faire voyager leurs collaborateurs dans de meilleures conditions et éviter toute contamination.

Ainsi, depuis la crise sanitaire et les confinements européens, les voyages réalisés par les entreprises se font de plus en plus en jets privés. Cela permet à de nombreuses sociétés, de pouvoir garantir une sécurité sanitaire renforcée à leurs salariés en déplacement. Désormais, les grands aéroports internationaux très fréquentés tels que Roissy Charles de Gaulle, à Paris inquiètent les voyageurs. Ces grands hubs, qui regroupent une population éclectique, ne rassurent pas les voyageurs cherchant à éviter les foules et lieux animés propice à la propagation du virus.

 

2 – La baisse de l’offre des compagnies aériennes commerciales pousse les voyageurs à s’orienter vers l’aviation d’affaires

 

De nombreux voyageurs, malgré les restrictions, sont obligés de voyager. Il s’agit aussi bien d’hommes d’affaires que de particuliers dans l’obligation d’effectuer un déplacement. Tous ces voyageurs, sont victimes de la chute de 60 % du trafic aérien des compagnies commerciales en 2020 établie par Le Monde.

Malgré la baisse de l’offre, des voyageurs sont dans l’obligation de voyager. La baisse de l’offre, cumulée à une estimation d’un retour à la normal en 2024 pour les compagnies commerciales selon l’IATA. Les voyageurs d’affaires habitués aux classes business pour le confort et l’aisance d’y travailler se tournent désormais vers les jets privés. En effet, ces appareils renforcent les avantages proposés par un voyage en classe business.

 

3 – Les changements de déplacements engendrés par le télétravail poussent les voyageurs à trouver réponse à leurs besoins dans l’aviation privée.

Le COVID19 a imposé le télétravail comme jamais ça n’a été le cas. Petit à petit, les directions des entreprises se sont mises à travailler depuis leur résidence secondaire. Ces dernières, sont souvent dans des lieux reculés par rapport aux sièges des entreprises. Ainsi, lorsque les collaborateurs de la direction doivent se rendre sur place, le moyen le plus simple est de faire appel à un jet privé.

En effet, les 300 aérodromes disséminés sur le sol français permettent de relier rapidement un lieu reculé à de grandes villes. Si la tendance du télétravail continue à s’imposer, alors de plus en plus d’hommes d’affaires utiliseront un jet privé. Ils feront appel à ces appareils en 2021 pour faire des allers-retours entre le siège de l’entreprise et leur résidence secondaire.

 

4 – Les réservations de jets privés au dernier moment selon les restrictions sanitaires et fermeture des frontières

Les différents confinements ne sont pas la bienvenue pour beaucoup de personnes. Ces derniers donnant souvent lieu à une fermeture express des frontières, de nombreuses personnes souhaitent quitter le pays au plus vite.

Le dernier cas en date, remonte à la semaine du 20 décembre 2020. Cette semaine-là, le Royaume-Uni annonçait un nouveau confinement en raison de l’apparition d’un variant du COVID 19. Cette annonce a suscité un vent de panique. Craignant une fermeture des frontières aussi sévères qu’en mars 2020, les résidents étrangers du Royaume-Uni cherchaient par tous les moyens à rentrer chez eux.

Des structures comme AEROAFFAIRES ont ainsi pu remarquer une explosion des demandes de rapatriements au départ du Royaume-Uni.

 

5 – Hausse de popularité pour les Very Lights Jets, en raison de l’augmentation des liaisons intra-européennes 

Les jets privés de petites tailles tels que le Honda Jet ou le Phenom 100 sont de plus en plus affrétés. Si ces appareils sont demandés, ce n’est pas pour une question de design ou de confort. La principale raison, est qu’en temps de pandémie, les vols effectués concernent principalement des vols intra-européens. Ainsi, cette gamme d’appareils, disposant en moyenne de 2 h d’autonomie permet d’effectuer efficacement des liaisons entre les pays européens à des tarifs très compétitifs rivalisant parfois avec les tarifs de billets en Classe Business.

Dans la même dynamique d’efficacité pour les passagers, cet jets privés sont plus économiques que ceux de la gamme midsize tel qu’un Citation Longitude.

jet privé de luxe
Différents modèles HondaJet

6 – Des vols éco-responsables, grâce à de nouvelles initiatives écologiques

La clientèle des jets privés, porte un soin tout particulier à l’impact écologique de leurs vols privés. C’est une tendance qui se confirme de plus en plus. De nombreuses entreprises souhaitent l’efficacité des jets privés, mais sans aggraver la situation écologique.

Ainsi, en réservant les vols d’affaires, les entreprises font attention à la consommation de l’appareil qu’ils souhaitent affréter. De plus, les acteurs de l’aviation mettent en place des initiatives pour compenser l’empreinte carbone des jets privés. Il existe entre autres le programme SkyCo2 mis en place chez AEROAFFAIRES. Ce programme a pour but de compenser l’empreinte carbone des vols en reversant une somme sur chaque vol au programme de reforestation.

 

7 – L’aviation d’affaires, un secteur qui attire les start-ups souhaitant rendre le transport aérien 100 % électrique d’ici 2030

Dans le secteur de l’aviation, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition : les start-ups. Ces dernières ont pour vocation de suivre le pas lancé par l’automobile et l’énergie. A terme l’objectif de ces petites structures est d’aboutir à de nouveaux systèmes de motorisations tout-électrique.

Parmi eux, nous retrouvons le jet privé Alice, il s’agit d’un jet privé 100 % électrique. Lancé par la Start-up EViation, ce jet privé a une empreinte carbone de zéro. De plus, sa consommation électrique présente un avantage certain : un coût opérationnel bien plus économique. Le coût d’une heure de vol à bord de ce jet futuriste reviendrait à 200 €. Ce tarif a de quoi rendre encore plus abordable l’utilisation des Very Lights Jets.

Alice private jet
Facebook – EViation Aircraft

8 – Les constructeurs aériens historiques s’orientent vers des avions d’affaires hybrides 

Au-delà du petit monde des start-ups, de nombreux avionneurs historiques comme Embraer ou Dassault Aviation donnent le ton au marché de l’aviation, en prenant à cœur une responsabilité écologique. Parmi eux, nous retrouvons Airbus qui développe un projet d’avion de ligne hybride.

Il y a également le célèbre constructeur Gulfstream qui révise la conception de ses jets privés longs courriers en mettant l’accent sur la réduction de l’impact carbone. Leur prochain appareil, le G700 dispose de moteurs moins gourmands en kérosène. De plus, 30 % du plein de l’appareil se fait à partir de biocarburants. Il s’agit d’un premier pied dans l’écologie pour l’industrie de l’aviation. Les progrès déjà réalisés confirment que la tendance de la responsabilité écologique est lancée pour 2021.

Enfin, les progrès réalisés par Honeywell en termes d’avioniques des cockpits sont tout aussi prometteurs. Le développeur d’instruments de vols, développe désormais des systèmes visant à un vol plus respectueux de l’écologie. Ces derniers instruments, permettent notamment d’optimiser les paramètres de vol tels que l’altitude et la vitesse afin de réduire la consommation de carburant. Cette dernière avionique est à bord du Falcon 6x.

9 – Une nouvelle clientèle : changements des besoins pour l’aviation privée

La typologie des demandes de vols effectués en jet privé a totalement changé durant la pandémie.

L’aviation d’affaires a enregistré une baisse considérable des vols de groupes ainsi que des vols VIP. Avant cette crise sans précédent, la majorité des vols effectués en jet privé, concernaient des vols de groupe pour des entreprises. Ou alors, des vols occasionnels de particuliers. La demande principale derrière ces vols était la flexibilité, le confort et la rapidité qu’offre un jet privé.

Désormais, les demandes de vols, concernent des vols diplomatiques. Pour se rendre dans des pays ayant limité leur accès par voie aérienne, les voyageurs font appel à l’aviation privée. L’aviation commerciale ayant stoppé les liaisons régulières avec ces pays. Ainsi, cette clientèle fait appel à l’aviation d’affaires non pas pour les appareils en particulier. Mais bien pour les équipes expertes en transport aérien qui peuvent amener leur clientèle où elle le souhaite.

Enfin, l’aviation d’affaires s’occupe également des vols médicaux au sein du transport aérien. Avec le coronavirus, ces vols sont devenus réguliers pour l’aviation privée.

Medical Air Transport Evacuation Wuhan Coronavirus

10 – Le développement du fret aérien gagne du terrain sur le fret maritime

Le fret maritime a vu ses prix quadruplés ces derniers mois en raison d’une hausse considérable des demandes, selon l’article publié dans L’Usine Nouvelle. Notamment avec l’importation du matériel médical depuis la Chine vers l’Europe.

Cette hausse des prix n’accélère pas l’offre des transporteurs maritime alors que les clients, en pleine période de crise, sont dans l’urgence d’obtenir des solutions. Ainsi, quitte à devoir payer plus, la clientèle ayant recours au fret préfère faire appel au transport aérien. Le fret aérien permet de transporter des marchandises de l’autre bout du monde en une journée grâce à des avions cargo. Cet essor de l’affrètement aérien a pu se faire remarquer au plus fort de la crise. Principalement en mars 2020, lorsque le monde entier réclamait des masques et du matériel médical.

fret

Nos experts aériens sont à votre écoute 24H/24 et 7 jours sur 7 pour votre vol privé au +33 (0) 1 44 09 91 82. N’hésitez pas à vous rendre sur notre devis en ligne pour obtenir une estimation de prix de votre vol privé.