Accueil » Vaccin COVID-19 : le défi international des transporteurs aériens

Vaccin COVID-19 : le défi international des transporteurs aériens

Location de jets privés

depuis 1991

7500

appareils disponibles

20 000

vols assurés

95 000+

passagers

AEROAFFAIRES dispose d’un département dédié pour le fret aérien des vaccins contre le COVID-19.

Afin de lutter contre la pandémie, nous avons lancé des partenariats dans le monde pour rassembler les dispositifs nécessaires et répondre aux contraintes de la chaîne du froid pour le transport à l’international des vaccins et des produits pharmaceutiques. Nous nous efforçons de rassembler tous les moyens et efforts possibles pour opérer la distribution et assurer la logistique du vaccin dans le monde entier.

 

Affréter un avion cargo pour le transport des vaccins COVID-19

La crise sanitaire actuelle oblige les transporteurs et compagnies aériens à s’interroger sur leur capacité logistique de vol vaccinal afin de faire face à la politique de vaccination des pays. En effet, l’acheminement et l’approvisionnement des vaccins sont des défis à relever nécessaires. Selon l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA), le transport du vaccin contre le COVID-19 nécessiterait une mobilisation d’au moins 1000 Boeing 747. Alors que les Etats-Unis ont déjà commandé quelques 100 millions de doses du vaccin anti Covid et que l’Union Européenne en réclame 200 millions, la question de la logistique aérienne va de pair avec les programmes vaccinaux des populations. En effet, la crise sanitaire touchant l’ensemble de la planète, les transports de vaccins doivent se faire le plus rapidement possible et partout. Or, produire un vaccin est primordial, mais encore faut-il que l’aviation civile puisse organiser un réseau aérien efficace pour le distribuer.

 

vaccin

 

L’aviation et le transport du vaccin contre le COVID-19

En septembre 2020, l’IATA a alerté le monde de l’aviation sur la nécessité d’une participation au transport du vaccin contre le COVID-19 afin d’assurer des programmes de vaccination. Désignée comme une mission d’importance planétaire dans le milieu du fret aérien, l’aviation se prépare depuis déjà plusieurs mois à relever le défi qui pourrait stopper enfin l’épidémie. Fabriquer des vaccins demande du temps, il fallait donc anticiper et obliger le monde de l’aéronautique à réfléchir aux solutions logistiques particulières.  

En effet, depuis le début de la crise sanitaire, les compagnies ont dû se réinventer en utilisant des avions de ligne pour des vols de marchandises alors que ces avions ne sont pas nécessairement adaptés à de telles missions. Il en va de même pour le transport de produits pharmaceutiques comme les vaccins qui demandent des précautions, des normes et des conditions de transfert précises. En effet, de par sa nature, un vaccin doit être transporté rapidement là où il est nécessaire. Ainsi, les avions cargos semblent être les appareils les plus adaptés à ce besoin particulier.

L’exemple d’Air France

Alors que la compagnie française s’était mobilisée lors du premier confinement pour le transport de masques et autres matériels médicaux en assurant environ 135 vols de fret, celle-ci s’empare aujourd’hui de la question vaccinale. En effet, Air France a décidé de mobiliser sa flotte pour le transport des vaccins contre le COVID-19. La compagnie dispose ainsi de 2 avions cargos capables de transporter 1 million de doses chacun. Devant l’urgence de la situation, Air France convertit également, à l’instar d’autres compagnies aériennes, certains de ses avions de ligne pour le fret. S’ajoute ainsi aux avions cargos une centaine d’avions long-courrier mobilisée pour le transport du vaccin. Chacun de ces appareils peut transporter quelque 400 000 doses quotidiennement. En outre, à Roissy, la zone de fret d’Air France, les hangars ont été réquisitionnés pour la majorité afin d’assurer une logistique optimale au transfert du vaccin. Certains hangars sont en effet d’immenses chambres froides assurant que la chaîne du froid nécessaire au bon conditionnement du vaccin ne se brise pas tant qu’il n’est pas administré. Ce défi logistique se contrôle également à bord même des avions, en soute. Béatrice Delpuech, directrice du développement des produits spéciaux chez Air France-KLM, explique lors d’un entretien avec Ouest-France datant du 25 novembre 2020, que pour le transport des vaccins produits par Pfizer et BioNTech, les avions ont été équipés de conteneurs spéciaux. En effet, ces vaccins demandent un maintien de la température à environ -80 degrés. Air France contrôle alors à l’aide de traceurs installés dans les conteneurs le conditionnement à distance et modifie la température à sa guise si besoin.

 

air france

 

Les enjeux de l’affrètement médical : quelles sont les conditions pour un transport de vaccin ?

Les autorités sanitaires exigent un transport du vaccin dans les meilleures conditions possibles afin d’éviter des effets indésirables dont une altération du produit. AEROAFFAIRES réunit toutes ces conditions pour le fret vaccinal et de produits pharmaceutiques. 

 

fret

 

A quelle température voyage un vaccin ?

Le transport de certains produits pharmaceutiques comme les vaccins demandent un contrôle permanent de la température lors du transport. Ils sont appelés thermosensibles. Pourquoi cette chaîne du froid vaccinale est-elle nécessaire ? Selon les professionnels de santé, elle permet de ne pas altérer la qualité du vaccin depuis sa fabrication jusqu’à son administration. Ainsi, un vaccin doit être transporté selon certaines plages de température que l’OMS recommande.

Quelles températures pour les vaccins ? La plupart doivent être conservés entre 2 et 8 degrés quand d’autres nécessitent une température de congélation. Par conséquent, à chaque vaccin son avion cargo qui remplit les conditions adéquates pour le transporter de façon conforme. Sont alors indispensables les soutes climatisées et les conteneurs frigorifiques permettant de maintenir cette chaîne du froid vaccinale pendant toute la durée du vol.

  • Quelles conditions pour les vaccins à température positive ?

La majorité des vaccins doivent être transportés entre 2 et 8 degrés. Pour être maintenus à la bonne température, ils ont besoin de : 

-solutions réfrigérantes passives ;

-soute climatisée.

 

  • Quelles conditions pour les vaccins devant être congelés ?

Les vaccins congelés demandent un autre type de conditionnement que le précédent afin d’altérer ni leur qualité ni leur efficacité. Pour cela, ces vaccins ont besoin de : 

-conteneurs de glace carbonique ;

-systèmes actifs de contrôle électronique de la température (traceurs).

 

Les vaccins, sensibles à la lumière ?

Un vaccin perd de son efficacité s’il est exposé au soleil ou même à quelque lumière artificielle. Afin d’éviter toute altération, diverses solutions existent pour protéger ces produits comme le sur-emballage ou la coloration foncée du contenant. 

 

Transporter un vaccin : une rapidité exigée

Comme le temps de transport est susceptible d’altérer la qualité des vaccins, on comprend que le fret aérien soit souvent plébiscité. En effet, le fret maritime, plus lent, convoie davantage le matériel médical. L’un des enjeux majeurs du transport du vaccin contre le COVID-19 est donc la rapidité qu’en exige sa nature. Il doit, en plus d’être distribué vite, partout. Cela implique également une logistique qui n’est pas performante dans tous les pays du monde. En effet, tous les aéroports ne disposent pas de zone de fret, des chambres froides nécessaires ou encore ne sont pas facilement accessibles. 

 

Un vaccin ultra sécurisé

La demande de certains vaccins comme celui contre le COVID-19 est tellement élevée que ces produits doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. En effet, il n’est pas rare de voir apparaître sur le marché de faux vaccins ou même des vols de marchandise lors des affrètements. Il est donc nécessaire d’organiser des structures de sécurité fiables et solides au sein des appareils mais également au sein des aéroports eux-mêmes. 

 

Envoi à l’international des vaccins contre le COVID-19 

Où que vous soyez pour votre transport vaccinal, nos équipes s’engagent à vous trouver l’appareil nécessaire à vos besoins et à vous accompagner pour mener la livraison dans les meilleures conditions. Fort d’une flotte aéronautique internationale, nous assurons le fret de vaccins partout dans le monde. 

Quel type d’avion AEROAFFAIRES met à votre disposition pour le transport des vaccins contre le COVID-19 ?

AEROAFFAIRES dispose de 5 catégories d’avions cargos pour effectuer le fret vaccinal en fonction de vos besoins :

 

Avion à hélices idéal pour les courtes et moyennes distances. Capacité de fret : 300 kg à 3 tonnes.

Exemples :

TP 600

-vitesse : 400 km/h

-rayon d’action : 1740 km

Beech 1900 

-vitesse : 500 km/h

-rayon d’action : 1600 km

Pilatus PC12

-vitesse : 500 km/h

-rayon d’action : 2500 km

turbopropulseur

  • Catégorie feeder

Avion cargo pour les moyennes distances à parcourir. Capacité de fret : 10 à 30 tonnes. Peuvent atteindre de petits aéroports de région.

Exemples :

Boeing 737-100

-vitesse : 900 km/h

-rayon d’action : 3400 km

British aerospace BAE 146 

-vitesse : 894 km/h

-rayon d’action : 2909 km

 

  • Catégorie regional-freighter

Ancien avion de ligne converti en avion-cargo identifié par un mono-couloir. Idéal pour les vols moyens-courriers. Capacité de fret : 25 à 65 tonnes. 

Exemples :

Boeing 757 C

-vitesse : 968 km/h

-rayon d’action : 6300 km

 

  • Catégorie long-range-freighter

Ancien avion de ligne également converti en avion cargo. Capacité de fret plus importante que le regional-freighter : 50 à 70 tonnes. Idéal pour les acheminement de vaccins de longue distance.

Exemples :

Boeing 767F 

-vitesse : 870 km/h

-rayon d’action : 7890 km/h

Airbus A310

-vitesse : 901 km/h

-rayon d’action : 8050 km

 

  • Catégorie large-fret

Plus importante catégorie d’avion cargo, idéal pour les longues et très longues distances. Seul bémol : tous les aéroports ne sont pas en capacité de l’accueillir. Capacité de fret : 70 à 110 tonnes.

Exemples :

Airbus A300-600ST Beluga

-vitesse : 700km/h

-rayon d’action : 5000 km

B747F 

-vitesse : 920 km/h

-rayon d’action : 9800 km

Boeing MD-11F

-vitesse : 954 km/h

-rayon d’action : 12 270 km

 

Point actu Santé publique et vaccinations en France

Depuis le 27 décembre, se faire vacciner dans l’Hexagone est désormais possible avec le vaccin de Pfizer BioNTech. En effet, le début de la campagne est lancé avec, comme premiers vaccinés, les personnes âgées vivant en collectivité et les professionnels de la santé les plus exposés. Seront ensuite vaccinés les personnes les plus vulnérables mais aucune obligation vaccinale n’est pour le moment exigée de la part de l’Etat et du Ministère de la Santé. Le calendrier vaccinal devrait s’adapter aux livraisons de doses que la France reçoit au fur et à mesure. Important à savoir : le vaccin est gratuit pour tous.

 

Voler avec AEROAFFAIRES ?

Vous souhaitez un devis pour un voyage en toute sécurité avec AEROAFFAIRES ? Nous nous adaptons aux exigences sanitaires. N’hésitez-pas à nous contacter au +33 1 44 09 91 82, nos experts sont à votre disposition.