Fokker : constructeur aéronautique

Fokker est un constructeur aéronautique néerlandais, fondé en 1912 par une personnalité historique de l’aviation, Anthony Fokker. L’entreprise est spécialisée dans la fabrication d’avions, elle est basée en Allemagne à Johannisthal, un quartier de Berlin à ce jour. Cependant, en 2015, l’entreprise Fokker cède et est rachetée par le groupe aéronautique GKN. Dès lors, Fokker se trouve être une filière aéronautique de GKN. Revenons sur l’histoire et les réalisations de l’avionneur Fokker.

L’histoire du constructeur aéronautique Fokker

Les origines de Fokker

Tout commence avec un des pionniers du monde de l’aviation, le néérlandais Anthony Fokker. Cet ingénieur spécialisé dans l’aviation est né en 1890. Il a durant toute sa carrière évolué dans le secteur aéronautique. C’est à l’âge de 20 ans qu’il a fait son premier avion qu’il a appelé “The Spin”. Cet avion à hélice sera le premier avion des Pays-Bas à évoluer au sein de son territoire et à survoler la ville de Haarlem.

Lors de la première guerre mondiale, l’ingénieur néerlandais doit réaliser des avions pour l’armée de l’air allemande. Il doit s’associer à Hugo Junkers, lui aussi ingénieur en aéronautique. C’est alors que sont créés en premier lieu le Fokker E.III, puis le Fokker Dr1 ainsi que le Fokker D VII. Ces modèles sont un franc succès pour l’armée de l’air Allemande.

En 1919, après la fin de la guerre, A.Fokker retourne aux Pays-Bas après la fin de sa collaboration avec H.Junkers. Il crée alors sa propre société aéronautique.

Les débuts du constructeur aéronautique Fokker.

  • 1919 : A.Fokker crée la Netherlands Aircraft Factory (Fokker) à Amsterdam, capitale des Pays-Bas. Il usine principalement des avions civils pour le transport de passagers sur les lignes commerciales. Cependant il continue de créer des avions à des fins militaires comme il l’a fait durant la Première Guerre mondiale. Ces derniers serviront d’ailleurs pour la Seconde Guerre mondiale.
  • 1925 : l’industrie aéronautique Fokker devient l’une des plus importantes au monde. Le constructeur aéronautique détient alors des usines à la fois aux Pays-Bas ainsi qu’aux Etats-Unis.
  • 1939 : Anthony Fokker meurt aux Etats-Unis, à New York. Il laisse derrière lui une entreprise aéronautique florissante à l’heure où la Seconde Guerre mondiale débute.
  • 1951 : les usines de Fokker situées au Pays-Bas ont été détruites durant la guerre. Il faut donc les recréer. La nouvelle usine se situe alors près d’Amsterdam, tout proche de l’aéroport de Schiphol. D’autres usines seront créées par la suite dans le pays. Fokker se reconstruit et gagne du terrain. En effet, l’industrie prospère durant de nombreuses années et les commandes d’avions ainsi que les livraisons perdurent.
  • 1955 : après-guerre et avec cette nouvelle usine, les fabrications d’avion ont perduré. Cette année-là le Fokker F27 Friendship effectue son premier vol. Ce dernier est un avion de ligne. Il sera considéré comme un des meilleurs avions usinés après la Seconde Guerre mondiale. Par ailleurs, il sera les années suivantes un des avions turbopropulseurs les plus vendus sur le marché. Pas moins de 800 exemplaires seront livrés jusqu’en 1986.
  • 1958 : l’entreprise aéronautique Fokker assoie sa réputation avec le Fokker F28 Fellowship. Il effectue son premier vol cette année-là et confirme la prédominance de la société en matière d’innovation. S’en suivent les modèles Fokker 50, Fokker 70 et Fokker 100.
  • 1969 : Fokker devient partenaire de VFW (​​Vereinigte Flugtechnische Werke), un constructeur aéronautique Allemand. Ensemble ils seront sur une mission de confectionner des modules pressurisés pour le laboratoire spatial américain, Spacelab.

Le démantèlement de Fokker et sa reprise à ce jour par GKN Aerospace

1996 : Cette date signe la fin de l’activité aéronautique de l’avionneur Fokker en son nom propre. La société laisse derrière elle de nombreuses réalisations d’avions encore en fonction aujourd’hui. La société va être acquise par d’autres entités mais va parfois garder son identité à travers les différentes branches qui vont être créées.
Cette année-là, la société Fokker se démantèle donc. Son activité dans l’aérospatiale devient indépendante et cette branche autonome se nomme Dutch Space. Concernant ses activités d’équipementier aéronautique, de conception d’avions, ainsi que de maintenance sont achetées par Stork Aerospace Group. Enfin, une entité appelée Stork Fokker est créée. Cette dernière s’occupe de la gestion des avions Fokker qui sont déjà en circulation, soit environ 1200 à l’époque.

En 2010, après presque une quinzaine d’années à prospérer, Stork Aerospace Group change de nom pour devenir Fokker Technologies. L’héritage du nom du constructeur aéronautique Fokker perdure. Fokker Technologies crée d’ailleurs plusieurs filiales telles que Fokker Elmo, Fokker Aerostructures, Fokker Landing Gear ou encore Fokker Services. Fokker Elmo se spécialise dans le domaine de la connectique et opère sur divers territoires tels qu’en Amérique du Nord ou encore en Chine. Concernant les activités de Fokker Aerostructures, cette filiale est dédiée à l’usinage de structures aéronautiques. Concernant la production des trains d’atterrissage, cette mission est remplie par Fokker Landing Gear. Enfin, Fokker Services s’occupe de l’intérieur des avions, à savoir l’optimisation des cabines notamment en les allégeant un maximum. Cette filiale s’occupe aussi de l’avionique des appareils en les équipant avec des systèmes électroniques.

Cette même année en 2010, Fokker s’associe à une entreprise d’équipement aéronautique, Goodrich Corporation. Ensemble ils produisent des pièces détachées en matériaux composites destinés à divers modèles d’avions de constructeurs aéronautiques comme Bombardier par exemple.

Les années suivantes, les diverses filiales de Fokker deviennent partenaires avec des constructeurs aéronautiques tels que Dassault Aviation ou encore Boeing. Les entités de Fokker fournissent des éléments pour les avions respectifs des avionneurs.

Fokker n’est plus le constructeur aéronautique qu’il était auparavant. Ses entités travaillent en tant qu’équipementier aéronautique sur divers segments du secteur de l’aviation et pour divers appareils des avionneurs internationaux.

Enfin, c’est en 2015 que l’entreprise GKN Aerospace (Guest, Keen and Nettlefolds), spécialisée dans l’équipement aéronautique et automobile, achète les entités de Fokker au prix de 706 millions €. Les entités de Fokker Technologies ont gardé le même nom mais sont maintenant gérées et intégrées au sein de GKN.

Crédit photo : Fokker

Les chiffres clés du constructeur aéronautique Fokker

En plus de 100 ans d’existence et de réalisations, Fokker a permis la production de nombreux avions. En voici un aperçu avec ces quelques chiffres :

  • 213 : c’est le nombre de Fokker 50 produits.
  • 4 : représente le chiffre des Fokker 6 produits.
  • 47 : ce sont les Fokker 70 produits.
  • 283 : représente le nombre de Fokker 100 du constructeur.
  • 586 : c’est le nombre de Fokker F27 Friendship produits par Fokker.
  • 241 : c’est le nombre de Fokker F28 Fellowship construits par Fokker.

Les activités du constructeur aéronautique Fokker

Les activités de Fokker sous GKN Aerospace

A ce jour, l’entreprise d’équipement aéronautiques et automobiles GKN Aerospace est le premier fournisseur au monde dans ce domaine. L’entreprise basée aux Royaume-Uni est présente à l’international avec notamment 41 sites dispersés dans 13 pays différents. Ce ne sont pas moins de 90% des avions en circulation à ce jour qui bénéficient de l’expertise et d’équipements de GNK (et donc par extension, de Fokker). L’entreprise n’a de cesse d’évoluer et de trouver des solutions toujours plus innovantes pour aujourd’hui et demain. Elle s’engage de même à évoluer selon l’air du temps, des différents enjeux actuels et des transformations éventuelles du secteur. Elle met aussi un point d’honneur à respecter les spécificités en matière de sécurité aérienne.

Les activités des différentes entités de Fokker

Avec les différentes entités de Fokker, telles que Fokker Technologies, Fokker Services ou encore Fokker Techniek, les activités sont variées. Sous la gérance de GKN, Fokker évolue en tant qu’équipementier aéronautique. Si à ce jour la société n’usine plus d’avions de A à Z, elle participe à la fabrication de la flotte d’appareils de constructeurs aéronautiques divers et variés. Par exemple, Fokker a notamment travaillé pour les avions d’Airbus, Boeing ou encore Dassault Aviation. Tel un fournisseur indépendant, Fokker offre ses compétences en matière de création de trains d’atterrissage, des structures d’avion, d’équipements divers ou encore de systèmes électriques intégrés au sein des avions. De même, l’entreprise peut effectuer des maintenances sur des pièces qu’elle a fourni, ou bien usiner des pièces de rechange. Le mot d’ordre chez Fokker Service par exemple, c’est « concevoir, réparer et moderniser ». C’est grâce à un héritage de plus de 100 ans que Fokker est un des leaders mondial sur le marché de l’équipement aéronautique.

Les enjeux écologiques et durables de Fokker

L’approche de GKN Aerospace et donc des entités Fokker est claire : s’inscrire dans l’air du temps et prôner une approche durable. A l’heure où les enjeux climatiques sont très importants, il est nécessaire pour les industries aéronautiques d’évoluer dans ce sens. En effet, les filiales de Fokker s’inscrivent dans cette démarche. DKN (Fokker) met tout en œuvre pour développer des technologies permettant tout d’abord de décarboniser les avions qui sont déjà en circulation. De même, cette optique va s’intégrer lors de la création d’une nouvelle génération d’appareils moins polluants et à terme, neutre en émissions de CO2. D’ici 2050, la société aéronautique souhaite atteindre le zéro symbolique au compteur des émissions de gaz à effet de serre.

Outre les moyens adoptés pour la création d’avions plus respectueux de l’environnement, ce sont aussi les usines qui profitent de changements dans ce sens. En effet, comme d’autres avionneurs, l’usine aux Pays-Bas de GKN est, depuis 2021, alimenté avec de l’électricité à 100% renouvelable. Par ailleurs, d’autres actions sont menées pour respecter l’environnement comme le recyclage et la bonne élimination des matériaux dangereux. L’aviation durable est le maître mot des avionneurs aujourd’hui.

avion fokker 100
Crédit photo : Fokker

La flotte d’avions du constructeur aéronautique Fokker

Depuis sa création en 1912, le constructeur aéronautique Fokker a réalisé de nombreux avions. à la fois civils et militaires. Les plus remarquables au sein de l’aviation civile sont sans doute les Fokker 27, Fokker 50, Fokker 60, Fokker 70 mais encore Fokker 100. Nous vous en présentons 2 qui sont à ce jour toujours en circulation.

  • Fokker 100 : aussi appelé F100, cet appareil est un avion de ligne court-courrier. Il peut accueillir à son bord jusqu’à 109 passagers. Il peut être configuré avec deux différentes classes au sein de la cabine, ce qui lui permet alors d’accueillir 97 passagers. Avec une portée de 2700 km lorsque l’avion est à pleine capacité d’accueil, il est idéal pour des courts déplacements régionaux voire internationaux. Il est aussi tout à fait adapté pour des vols de groupe, par exemple, sur de courtes distances. Le Fokker 100, qui a profité de diverses innovations, dispose de coûts de maintenance très bas. Il dispose alors d’un très bon rapport qualité/prix comparé à d’autres avions similaires. Avant l’arrivée du Boeing 737 ou encore de l’Airbus A319, le F100 était un des leaders au sein du trafic aérien, pour des avions d’une centaine de places. Cet avion dispose d’une configuration simple au sein de la cabine, à savoir 2 rangées de 2 et 3 sièges séparées par un couloir central.
  • Fokker 50 : c’est un avion turbopropulseur dont la production s’est arrêtée en 1997. C’est en quelque sorte la version plus petite que le Fokker 100. En effet ce dernier peut accueillir jusqu’à 55 passagers à son bord, sur une distance de 1500 km. Avec son rayon d’action, il est idéal pour des trajets régionaux de courtes distances. A ce jour, ce sont environ 25 compagnies aériennes qui utilisent des Fokker 50. Dans la même lignée que le Fokker 100, ce dernier peut être utilisé par l’aviation d’affaires pour effectuer des vols de groupe. Il peut tout à fait être loué et privatisé pour transporter des d’équipes sportives ou d’entreprises pour se rendre à un séminaire par exemple.

Vous savez maintenant tout sur le constructeur aéronautique Fokker. Chez AEROAFFAIRES, notre équipe est à votre écoute au +33 (0) 1 44 09 91 82, 24h/24 et 7j/7. N’hésitez pas à nous contacter ou à remplir notre devis en ligne. Nous vous trouvons le jet privé qui correspond le mieux à votre demande.