Accueil » VoltAero, le jet privé hybride Français ?

VoltAero, le jet privé hybride Français ?

Location de jets privés

depuis 1991

7500

appareils disponibles

20 000

vols assurés

95 000+

passagers

Depuis 2017, VoltAero est une startup française qui travaille sur un modèle de jet privé hybride. Ce projet est mené à bien par Jean Botti, (PDG de VoltAero) ancien directeur du département de l’innovation d’Airbus. Son ancien poste, fait de lui un pionnier en matière d’innovation aéronautique. Il était en effet en charge du projet E-fan. Le premier avion 100% électrique d’airbus qui a franchi la manche en 2015. VoltAero n’est pas le premier projet de jet privé responsable, nous retrouvons aussi Alice.

Créer un avion hybride de nos jours, demande beaucoup d’avancées technologiques. Comment la startup française compte relever ce défi ? Quelles seront les spécificités techniques de ce nouvel appareil ? Ce sont ces points que nous allons éclairer dans cet article.

 

Histoire de Cassio, le jet privé hybride français

VoltAero est une startup existant depuis 2017. Malgré son jeune âge, l’équipe réunit une expertise de 75 ans dans le domaine de l’aéronautique. Notamment avec le projet de l’Electric Cri-Cri en 2011 et de l’E-fan en 2015.

Créer un jet privé hybride, convient à relever un défi précis. Le poids de l’appareil : les batteries électriques pèsent en effet bien plus lourd qu’un plein de kérosène. Il faut donc réussir à créer une structure légère afin de compenser le poids de ces batteries indispensables. Pour cela, l’équipe travaille main dans la main avec différents partenaires. Le but étant, d’aboutir à un produit final « Made in France » viable et certifié sur le long terme.

Aero Composites Saintonge (ACS), est une entreprise française qui collabore étroitement avec VoltAero sur ce projet ambitieux. Il s’agit d’une société experte en composite novateurs. Ils épaulent l’équipe du jet privé hybride sur la mise au point d’un composite léger répondant aux normes de sécurité. Ils sont également en charge de la fabrication du prototype test Cassio 1. De plus leur bureau d’étude dédié à la propulsion électrique collabore avec VoltAero sur la création des batteries.

Safran Electrical & Power, une filiale du motoriste reconnu, soutient VoltAero. Le groupe français, spécialiste de l’aéronautique équipe le Cassio 1 de moteurs ENGINeUS 45. Ce prototype a pour but de tester le groupe motopropulseur.

VoltAero travaille également avec Solution F. Un groupe originaire de la course automobile. Habitué à la culture du défi, Solution F propose à la startup française des solutions de propulsions hybrides.

Le dernier partenaire important de VoltAero est la région Nouvelle-Aquitaine. Ils soutiennent et suivent le projet, notamment dans la perspective d’implanter la chaîne de montage finale dans la région.

 

Les dernières actualités de Cassio

 Le 21 octobre 2020 dernier, nous avons pu assister au premier vol du prototype Cassio 1. Un des défis premiers du Cassio 1, est de réduire drastiquement les bruits engendrés par un jet privé de cette taille. Le challenge n’est pas forcément relevé lors des phases décollages et d’atterrissages. En revanche durant le reste du vol, la différence est flagrante. Il s’agit d’une première victoire pour le jeune constructeur basé à Médis (en Charente Maritimes).

premier vol Cassio 1 jet privé hybride
Facebook – VoltAero

Ce premier vol réussit avec succès, a encouragé l’arrivée d’une bonne nouvelle pour VoltAero. En effet, le 19 novembre dernier, l’équipe française a fait une annonce lors d’un communiqué de presse. Le récent avionneur a été sélectionné par le conseil européen de l’innovation. Ils vont donc bénéficier d’une aide financière dans le cadre de la stratégie européenne du Green Deal et du plan de relance. Jean Botti et son équipe recevront ainsi une aide d’un total de 13,1 millions d’euros. Pour VoltAero, l’engagement de cette institution européenne dans le financement du projet Cassio, est un gage de confiance dans ce défi contemporain.

 

Le futur de VoltAero, le jet privé hybride français

 La jeune startup annonce son calendrier de construction, elle vise l’obtention des certifications ainsi que les premières ventes en série d’ici 2023. Il s’agit d’un calendrier serré pour le constructeur ambitieux. Un calendrier serré mais pas irréalisable.

Pour rappel, la gamme d’avions Cassio regroupe en tout 3 modèles. Ces trois appareils seront à peu de choses près tous très proches. Ce qui les distinguera réellement sont le nombre de places à bord. Dans un premier temps, nous aurons le Cassio 330, disposant de 4 places à son bord. Ensuite nous retrouverons le Cassio 480, au sein duquel il sera possible de voyager jusqu’à 6 personnes. Enfin nous aurons le Cassio 600, disposant de 10 sièges.

Cassio jet privé hybride
Facebook – VoltAero

Ces appareils disposent tous trois de performances identiques. Ils disposent d’une propulsion hybride-électrique, allant de 330 kilowatts jusqu’à 600, comme indique le nom de chaque avion. De plus, ils disposent de 3H30 d’autonomie, en volant à 370km/h. On en déduit donc environ 1350 km de portée. Enfin chaque appareil pourra décoller et atterrir sur une distance de 548 mètres. Pour les mêmes performances, un turbopropulseur classique consommerait 44,3% de carburant en plus. Sachant que Cassio, vole avec un biocarburant, réduisant encore une fois son empreinte carbone.

Pour conclure, le jet privé hybride français de VoltAero dispose de nombreux avantages et semble avoir un avenir prometteur. Pour Jean Botti, Cassio n’est que la première étape d’un projet plus ambitieux. A termes, il vise a modernisé l’aviation afin de la rendre plus responsable.