Volocopter compte bien révolutionner le transport aérien de demain

Location de jets privés

depuis 1991

7500

appareils disponibles

20 000

vols assurés

95 000+

passagers

Connu pour son VoloDrone et le VoloCity, la start-up allemande Volocopter imagine un nouvel appareil : le VoloConnect.

Créée en 2007 sous le nom de e-velo, cette entreprise est spécialisée dans les appareils volants comme les drones ou les avions. Ainsi, elle développe, teste et créer avec la particularité de proposer des dispositifs électriques. 

En 2011, elle imagine son premier prototype, le VC1, un avion à propulsion électrique qui séduit de nombreuses personnes et permet à la start-up de battre des records, dont le premier vol habité au monde grâce à un hélicoptère électrique, en octobre 2011, avec ce dernier. Ce prototype est à la base de tous les autres développements d’appareils de la société. 

 Au total, ce sont plus de 322 millions d’euros de financements qui ont été levés depuis la création de l’entreprise. 

Cette entreprise précurseure est également pionnière dans la mobilité urbaine électrique aérienne. Face aux enjeux d’une croissance mondiale forte, Volocopter fait partie des entreprises cherchant à innover afin de limiter l’encombrement des voies terrestres de demain.

 

Crédit photo @Volocopter

 

Volocopter, une entreprise qui innove et qui compte bien marquer les transports de demain.

 

Trois appareils majeurs et innovant ont été imaginé par l’entreprise allemande : le Volodrone, le VoloCity et le VoloConnect.

 

  1. VoloDrone

Le drone VoloDrone dispose de capacités impressionnantes et offre de nombreux avantages. Son système permet une grande flexibilité grâce à sa taille, mais également à sa portée de rayonnement. 

En effet, ce dernier peut supporter de lourdes charges et les transporter dans des endroits peu voire pas desservis, le tout, sans conducteur. Cela offre donc une grande liberté face aux limites auxquelles se heurtent les appareils terrestres classiques. Ainsi, il est possible de parcourir jusqu’à quarante kilomètres avec un poids maximal de 200 kilos. Pour finir, la plus grande portée de cette entreprise est le fait que ces appareils soient 100% électriques et n’émettent pas d’émissions durant le vol. Ils sont donc propres et silencieux.

Après un premier vol en octobre 2019, le VoloDrone est activement testé avec leur partenaire, DB Schenker.

 

Crédit photo @Volocopter

 

2. VoloCity

Le VoloCity, quant à lui, se veut être le taxi aérien de demain. Le fait de ne plus avoir besoin de circuler uniquement par voies terrestres apparaît donc comme une solution, face aux routes de plus en plus engorgées.

Comme chaque appareil proposé par l’entreprise allemande, ces derniers sont silencieux et pourront parfaitement s’adapter à leur environnement sans créer des nuisances sonores. Pour ce faire, ils sont totalement électriques et sans aucune émission.

Le VoloCity devrait être proposé pour relier les centres aux gares principales et aéroports. En empruntant un de ces taxis volants, le temps de déplacement sera réduit grâce à une circulation plus fluide.

Deux personnes pourront prendre place à bord de ce taxi et être transportés à l’aide des 18 moteurs. Il s’agit donc d’un des taxis aériens le plus développé grâce à ses nombreuses certifications et vols d’essais. L’entreprise prévoit de réaliser ses premiers vols commerciaux lors des Jeux Olympiques de Paris, en 2024.

 

Pour plus d’informations, lisez notre article portant exclusivement sur le VoloCity de Volocopter.

 

Crédit photo @Volocopter

 

3. Voloconnect

Le VoloConnect est un moyen de transport qui a pour objectif de proposer des liaisons entre les banlieues et la ville. Ainsi, il apparaît comme une extension au transport urbain, avec la particularité de se déplacer dans les airs.

Allant toujours plus loin dans la limite des transports, Volocpter permet de relier rapidement les banlieues, souvent mal desservies, avec les villes. Pouvant accueillir jusqu’à quatre passagers, la vitesse de croisière peut atteindre les 180 km/h, et pouvant même monter jusqu’à 250 km/h. Cette voiture volante peut couvrir des déplacements dans un rayon de 100 kilomètres grâce à ses deux ventilateurs de propulsion et ses six moteurs électriques. L’appareil est d’ores et déjà connecté à un système de navigation autonome supervisé au sol, grâce à la plateforme VoloIQ.

 

Crédit Photo @Volocopter

 

Pour l’instant, le Volocity et la Voloconnect sont envisagés avec la présence d’un conducteur à bord, mais l’idée de devenir totalement automatique n’est pas exclue. De plus, ils apparaissent comme des substituts aux hélicoptères, bruyants et polluants.

 

Se déplacer dans les airs, un concept intriguant mais pouvant être effrayant

Bien que les avions fassent désormais partis de notre quotidien, certaines personnes sont toujours réticentes à l’idée de voyager dans les airs. En effet, en cas de crash, les chances de survie sont faibles. Cependant, l’avion est le moyen de transport le plus sûr. Pour continuer, l’aviation dispose d’une image de moyen de transport polluant. Par extension, les appareils imaginés pour se déplacer dans les airs, souffrent de cette idée. Combiné à la peur du crash, les entreprises doivent donc se préparer à se heurter à quelques peurs.

 

Pourtant, le développement de ces dispositifs électriques est soumis à des règles très strictes afin d’assurer la sécurité des passagers. En effet, Volocopter s’engage à respecter toutes les normes en vigueur dans le processus de création d’appareils volants et notamment, celles de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). De plus, l’entreprise bénéfie d’une expertise de plus dix ans, avec des essais ayant débuté dès 2011. Aujourd’hui, Volocopter est l’une des entreprises les plus avancées en matière de mobilité aérienne. Cette garantie va plus loin puisque la start-up vient de devenir la première entreprise à obtenir une certification européenne, lui permettant de réaliser des vols d’essai, sous certaines conditions. C’est une étape clé vers la commercialisation du taxi volant, le Volocity.

 

Il s’agit d’un marché très intéressant, qui représenterait 35 milliards de dollars en 2035, selon l’étude du cabinet de conseil Olivier Wyman. Plus de 60 villes, à travers le monde, seraient concernées par cette technologie, qui permettrait de réduire l’afflux des voitures.

 

Pour finir, l’entreprise répond à une problématique de demain portants sur les transports mais également sur les enjeux environnementaux avec des appareils électriques. Ces appareils électriques s’inscrivent donc dans une démarche durable tout en évitant l’ajout de nuisances sonores pour les riverains. Le futur a toujours été imaginé avec des voitures volantes, et cette vision du futur ne semble plus si lointaine avec l’émergence des drones. Ainsi, de nombreux curieux ont hâte de découvrir les nouveaux moyens de transport de demain.

 

 

Nos experts aériens sont à votre écoute 24h/24 et 7 jours sur 7 pour votre vol privé au +33 (0) 1 44 09 91 82. N’hésitez pas à vous rendre sur notre devis en ligne pour obtenir une estimation de prix de votre vol privé.