Rapatriement d’un corps en Algérie : étapes, prix, délais

Location de jets privés
depuis 1991

8500
appareils disponibles

35 000
vols assurés

100 000+
passagers

4,9/5
satisfaction client

100%
Compensation carbone

Vous venez de perdre un proche et vous souhaitez rapatrier sa dépouille en Algérie ? Comment faire ? Nous vous indiquons ci-dessous toutes les informations nécessaires au rapatriement funéraire.

 

 

Autorisation de transport de corps pour inhumation en Algérie

L’autorisation de transport de corps est un document permettant aux ressortissants algériens décédés en France de pouvoir être inhumés dans leur pays d’origine. Attention, une déclaration préalable confirmant l’identité et la nationalité d’un sujet algérien sont nécessaires à l’obtention de cette autorisation. 

 

Qui délivre l’autorisation de transport du corps ?

Pour un rapatriement du corps en Algérie, il faut obtenir 2 autorisations de transport du corps du défunt. L’une, délivrée par l’administration française, l’autre délivrée par l’Ambassade d’Algérie ou les différents consulats.

 

Auprès de quels organismes demander les autorisations du transfert de corps ?

Les autorisations pour le transfert de corps sont à demander auprès de la Préfecture du département où le décès a eu lieu et la fermeture du cercueil ainsi qu’auprès de l’Ambassade d’Algérie ou les consulats.

 

Quels sont les documents à fournir pour une autorisation du transfert de corps ?

  • Pour l’administration française :

-la demande d’autorisation de transfert de corps vers un pays étranger ;

-l’acte de décès + l’autorisation de fermeture du cercueil (fournis par la mairie) ;

-le certificat de décès + l’attestation de non-contagion (fournis par le médecin) ;

-l’attestation de non-épidémie (fournie par l’Agence Régionale de Santé)  avec le certificat de non contagion;

-la pièce d’identité du défunt.

 

  • Pour l’administration algérienne :

-la demande d’autorisation de transfert de corps adressée au consulat ou à l’ambassade ;

-la copie originale de l’acte de décès (fournie par la mairie française) ;

-le permis d’inhumer (délivré par le président de l’Assemblée populaire communale d’Algérie) ;

-le certificat médical de non-contagion (fourni par le médecin en France) ;

-l’autorisation de transport du défunt (délivrée par la préfecture française cf. ci-dessus) ;

-le livret de famille du défunt ;

-les documents d’identité du défunt.

  

Combien coûte le rapatriement d’un corps en Algérie ?

Le prix d’un rapatriement funéraire pour l’Algérie est variable. Il dépend :

  • du lieu de décès et du lieu de destination ;
  • de la prestation souhaitée (type d’avion, billets pour famille accompagnant le défunt) ;
  • du poids du cercueil.

Les tarifs du rapatriement d’un corps France-Algérie se situent entre 15 000 € et 20 000 €.

 

Quelles conditions respecter pour le transfert d’un corps par voie aérienne ?

Le transport aérien d’un corps avant la mise en bière est interdit. Le défunt doit être mis dans un cercueil sur le territoire où a lieu son décès. Le cercueil doit également être plombé et hermétique. Certaines compagnies aériennes appliquent en plus une réglementation stricte en matière de soins de conservation du corps. 

 

Quel type de cercueil pour le rapatriement funéraire ?

Le cercueil hermétique est une obligation pour un transport funéraire en Algérie. Il s’agit d’un cercueil en métal, en zinc ou en aluminium, placé dans un cercueil traditionnel. Un filtre épurateur est placé sur le couvercle en métal afin de neutraliser les gaz liés à la décomposition de la dépouille. Ce filtre doit être conforme aux normes IATA (International Air Transport Association) sous peine d’empêcher le transfert du corps. Par ailleurs, une fenêtre, ou petit hublot, peut être inséré dans le cercueil afin de permettre aux proches du défunt de le voir avant l’inhumation. Enfin, une épaisseur d’un minimum de 22 mm doit être respectée pour que le cercueil puisse être aux normes.

 

Comment anticiper un rapatriement funéraire ?

Si le défunt n’a pas anticipé les prises en charge de ses funérailles en souscrivant à un contrat d’assurance, les frais engagés pour rapatrier le corps, les obsèques et les démarches administratives incombent bien souvent aux proches.

 

 L’assurance-rapatriement/assurance-voyage 

Ce type d’assurance comprend normalement dans les frais engagés la prise en charge du rapatriement du corps du bénéficiaire décédé. Les prestations varient selon les contrats donc pensez à bien les lire avant de partir voyager à l’autre bout de la planète. Souvent vous bénéficiez également d’une assurance-rapatriement s’il vous arrive un accident lors de votre séjour.

 

L’assurance prévoyance décès

Cette assurance permet d’anticiper le rapatriement d’une dépouille lorsque la personne y souscrivant sait qu’elle souhaitera se faire inhumer ailleurs que dans le pays où elle vit ou voyage. Chaque année, la personne verse un certain montant, en fonction de la prestation souhaitée, auprès de l’assurance prévoyance décès. Cela permet, lorsque le décès survient, de ne pas faire peser les frais sur les proches du défunt dans ces moments difficiles. En effet, les frais de rapatriement ainsi que les frais à engager pour l’organisation des obsèques peuvent être importants financièrement parlant. Par ailleurs, c’est l’assurance qui se charge, dans ces cas, des démarches administratives.

 

Rapatriement d’un corps en Algérie sans assurance

Comme pour le cas d’un rapatriement de corps au Maroc, si le défunt n’a prévu aucune assurance de rapatriement de sa dépouille, il est possible que le gouvernement algérien prenne en charge le retour du corps dans son pays.

 

Quel délai pour le rapatriement d’un corps en Algérie ?

Le rapatriement funéraire en Algérie s’opère, le plus rapidement possible, dans un délai de 48 h minimum.

 

Besoin d’un renseignement ou d’un devis ?

Contactez nos experts AEROAFFAIRES pour répondre à vos questions sur un rapatriement sanitaire ou funéraire, pour affréter un vol ou un avion sanitaire vers l’Algérie. Contactez-nous 7J/7 et 24H/24 au +33 (0) 1 44 09 91 82.