Accueil » Bombardier abandonne son emblématique Learjet

Bombardier abandonne son emblématique Learjet

Location de jets privés

depuis 1991

7500

appareils disponibles

20 000

vols assurés

95 000+

passagers

Bombardier, constructeur du célèbre avion d’affaire, a annoncé que le tout dernier Learjet serait produit en 2021. L’entreprise, qui connait des difficultés, a préféré arrêter la production de sa gamme d’avion iconique pour se concentrer sur ses modèles les plus rentables, les Challenger et Global.

En octobre 1963 l’ingénieur américain Bill Lear fait voler pour la première fois le prototype de son jet d’affaire, le Learjet 23. Il est loin de se douter que plus d’un demi-siècle après, les Learjet feront partie des jets d’affaires les plus fréquemment utilisés. En effet, depuis son lancement, plus de 3 000 avions de cette marque ont été livrés dans le monde entier. Learjet a souvent été associé aux personnes riches et célèbres. On se souviendra notamment d’Elvis Presley qui vola le Learjet de Franck Sinatra pour s’échapper de Las Vegas en 1967.

Attachment.jpeg

Learjet 23

Learjet fait partie de ces marques qui ont défini les normes de l’aviation privée. Inspiré d’un chasseur de l’armée suisse FFA P-16, le Learjet 23 était capable d’emporter 6 ou 8 passagers à plus de 800 kilomètres à l’heures. Rapide, confortable et bien pensé, il avait déjà tout d’un grand avion d’affaires. Pour le promouvoir, Lear l’enverra faire un aller-retour Los AngelesNew York en 11 heures 36 minutes, un record pour l’époque. En 1990, le canadien Bombardier rachètera Learjet et lancera successivement les Learjet 31, 40, 45, 60, 70 et 75.

 

Learjet 75, le dernier modèle encore produit

Depuis quelques années, Learjet a vu ses ventes diminuées. Aujourd’hui le Learjet 75 est le dernier modèle à être encore produit. Avec ses huit sièges, le Learjet 75 reste un admirable appareil,

toujours très apprécié de la clientèle notamment pour des vols de moins de quatre ou cinq heures. Sa variante Liberty a été lancée en 2020 afin de concurrencer les Embraer Phenom et autres Cessna Citation. Avec ce modèle, Bombardier avait pour objectif de moderniser sa gamme, proposant la

toute première suite exécutive sur le segment des jets privés léger. Malheureusement le Learjet 75 Liberty n’a pas rencontré le succès escompté…

 

Un programme de modernisation mis en place

Malgré l’arrêt de la production des Learjet, Bombardier ne compte pas laisser ses clients sans soutien. L’avionneur à lancer un programme de modernisation intitulé « Learjet RACER », à destination des opérateurs de Learjet 40 et Learjet 45. Les appareils pourront bénéficier de plusieurs améliorations de leur cabine mais aussi de leur extérieur. Ces améliorations comprendront, entre autres, une nouvelle avionique, l’installation d’un système de connectivité haut débit, des améliorations moteurs… Ces travaux seront réalisés à Wichita, où se trouve la ligne d’assemblage du Learjet.

Les mesures prises par Bombardier

En plus de l’abandon du Learjet, Bombardier supprimera 1600 postes en plus des 2500 déjà annoncés en juin 2020. L’objectif des mesures annoncées est de réaliser des économies annuelles estimées à plus de 500 millions de dollars d’ici 2023. L’entreprise veut désormais être rentable avec une production autour de 110 à 120 appareils par année. L’entreprise prévoit également de réduire de façon significative la superficie de son usine située dans l’arrondissement de Saint-Laurent à Montréal en vendant une partie de ses terrains. L’argent ainsi récolté servirait à financer la construction d’installations à proximité de l’aéroport Pearson, à Toronto, pour y construire le modèle Global 7500, son avion d’affaires le plus récent.

Nos experts aériens sont à votre écoute 24H/24 et 7 jours sur 7 pour votre vol privé au +33 (0) 1 44 09 91 82. N’hésitez pas à vous rendre sur notre devis en ligne pour obtenir une estimation de prix de votre vol privé.