Biocarburants : un avenir proche pour les jets privés ?

Location de jets privés
depuis 1991

8500
appareils disponibles

35 000
vols assurés

100 000+
passagers

4,9/5
satisfaction client

100%
Compensation carbone

Qu’est-ce que le biocarburant ? Issu de matières organiques végétales renouvelables tels que les déchets agricoles, le tournesol ou encore les résidus forestiers, il s’agit, comme son nom l’indique, d’un carburant de substitution. Composé de matières biologiques plutôt que de matières fossiles, le biocarburant possède divers atouts bénéfiques, notamment pour le secteur aérien. En effet, depuis déjà quelques années, préoccupé par les enjeux environnementaux, ce dernier tend à développer des projets éco-responsables pour un futur durable.

Quelle place occupe l’écologie dans le secteur aérien ?

Le développement du biocarburant représente un enjeu conséquent dans le secteur aérien. En effet, savez-vous combien consomme un jet privé ? Selon une étude menée par le United Nations Climate Expert, 5 % des émissions de CO2 sont issues du trafic aérien dont 8 % représentent l’aviation d’affaires.

L’aviation privée est un outil considérable pour la productivité des entreprises car elle permet de relier les marchés d’un monde de plus en plus globalisé. Or, cela représente également des risques pour l’environnement, obligeant les acteurs du secteur à innover en développant des projets, de nouveaux modes de consommation, des jets plus performants et moins polluants etc. En effet, l’aviation est responsable de 5% des émissions anthropiques de gaz à effet de serre. 

 

En 2009, les acteurs du secteur de l’aviation d’affaires, représentés par la GAMA (General Aviation Manufacturers Association), ainsi que les propriétaires de jets d’affaires, représentés par l’IBAC (International Business Aviation Council) se sont engagés dans la lutte contre le changement climatique à travers un programme, Business Aviation Commitment on Climate Change. Celui-ci vise à réduire les émissions de carbone à travers trois objectifs précis :

  • Améliorer l’efficacité énergétique de 2 % par an, à compter de 2010 jusqu’en 2020 ;
  • Atteindre une croissance neutre en carbone en 2020 ;
  • Réduire les émissions de CO2 de 50 % d’ici 2050.

 

Des partenariats stratégiques au coeur de la transition écologique

Intégrés dans ce mouvement de transition écologique, les acteurs du secteur de l’aviation développent ainsi de nouveaux partenariats stratégiques. Par exemple, Air BP, la filiale de BP, a élaboré un carburant SAF (Sustainable Aviation Fuel) nommé Biojet et commercialisé depuis 2010. Un projet ambitieux en accord avec le programme établit entre la GAMA et l’IBAC.

Air BP s’est aussi engagé dans des partenariats stratégiques, comme en 2016 avec Fulcrum BioEnergy, pionnier dans la production de carburants à faible taux de carbone. Cette collaboration, d’un investissement de 30 millions de dollars, permet d’assurer le développement commercial du SAF : l’entreprise californienne construit ainsi sa première usine dans le Nevada, assurant la production de carburant durable à partir de déchets ménagers. L’entreprise prévoit de fournir à Air BP plus de 50 millions de gallons US de SAF par an.

Biocarburant
Photo : @BP

 

En 2018, Air BP initie un nouveau partenariat avec Neste. Ce dernier est le principal producteur de carburant renouvelable dont la production est réalisée à partir de matières premières 100 % renouvelables issues de déchets et résidus. Cette collaboration a ainsi permis d’élaborer de nouvelles chaînes d’approvisionnement en SAF à travers le monde.

Biocarburant
Photo : @Neste

Quelles sont les limites du carburant vert ?

Le principal inconvénient du biocarburant est qu’il s’agit d’une ressource considérée comme rare. Les biocarburants consommés aujourd’hui sont produits par des procédés de “première génération” utilisant les graines des plantes. Les procédés de “deuxième génération” permettent d’utiliser les parties non-comestibles des plantes. Malheureusement ces biocarburants sont encore très peu développés. La “troisième génération” concerne la production de biocarburants à partir d’algues microscopiques, or, ces procédés sont encore au stade de développement. Aujourd’hui, les biocarburants de 1ère et 2ème génération servent de compléments dans les carburants fournis en station-service. Le biocarburant reste une ressource peu abordable représentant donc un frein à l’expansion ainsi qu’à la commercialisation de cette ressource verte et durable. 

 

 

 Pourquoi le biocarburant est-il une ressource peu accessible aujourd’hui ?

Le secteur aérien s’est engagé à réduire les émissions de carbone, or, les gouvernements doivent de leur côté établir des mesures politiques adéquates pour accélérer la croissance du SAF. En effet, sa production nécessite une sécurité politique à long-terme pour réduire les risques d’investissement ainsi qu’une approche axée sur la recherche, le développement et la commercialisation de technologies de production optimisées et plus performantes, et de matières premières durables nouvelles.

 

Le développement à travers le monde du biocarburant illustre l’engagement des acteurs du secteur aérien pour la protection de notre planète. L’écologie représente une valeur fondamentale au sein d’AEROAFFAIRES qui s’engage pour la protection de la planète à travers le programme SKY CO2 : 100 % des émissions de CO2 générées par un vol sont compensées via un projet de reforestation certifié. Avec AEROAFFAIRES, il est donc possible de réserver un vol écologique aux meilleurs tarifs avant l’arrivée des jets privés électriques à 100% !

 

Nos experts aériens sont à votre écoute 24H/24 et 7J/7 pour votre vol privé au +33 (0) 1 44 09 91 82. N’hésitez pas à vous rendre sur notre devis en ligne pour obtenir une estimation de prix de votre vol privé.